Tuto

Making Of M42 (Nébuleuse d’Orion) [1/3] : choix du matériel

Ce qui rend l’astronomie si passionnante, c’est qu’elle couvre énormément de domaines. Elle permet de vulgariser des notions appartenant à des sciences très différentes allant de la chimie atomique à la mécanique céleste, de l’optique au traitement du signal. A l’occasion de la photo de M42 prise ce week-end. Je vous propose une petite série sur l’astrophoto, sur plusieurs articles nous essaierons de tout aborder du choix du matériel au post traitement.

L’idée, c’est de suivre l’objet avec une monture motorisée et de multiplier les prises de vue. ensuite les prises de vues seront ensuite empilées par un logiciel pour donner la photo finale.

M42 est un choix parfait pour un débutant, elle est très lumineuse, facile à repérer et impressionnante une fois imagée, c’est l’idéal pour l’hiver. L’été on préférera M31 (la galaxie d’andromède) qui présente à peu près les mêmes avantages. Il convient bien sur de s’assurer que la cible ne passera pas derrière un arbre ou une maison au cours de la session.

Pour prendre la photo quasiment n’importe quel boîtier d’appareil photo numérique convient à partir du moment où il est équipé d’un mode manuel, qu’il permette d’enregistrer les fichiers RAW et que les objectifs peuvent être changés*. Ici il s’agit d’un Pentax K-70.

Concernant l’optique, il faut choisir une optique telle que l’objet entre sur le capteur. Le logiciel stellarium permet de simuler les différents champs en fonctions des boitiers.

Mais vous pouvez également vous référer au tableau ci dessous (attention, la tailles des capteurs APS-C n’est pas standard et peut varier d’un modèle à l’autre. )

APS-C (15,7×23,6)Full frame (24×36)
Focale (mm)Hauteur (°)Largeur (°)Hauteur (°)Largeur (°)
863,071,371,677,5
1252,663,063,471,6
1841,152,753,163,4
2532,143,343,855,2
3524,234,034,445,8
5017,425,325,635,8
7511,817,517,725,6
1008,913,313,519,8
1356,69,910,114,9
1506,08,99,113,5
2004,56,76,810,2
2503,65,45,58,2
3003,04,54,66,8
4002,23,43,45,1
6001,52,32,33,4
α=arctan(h/f)

L’optique doit être la plus lumineuse possible, le nombre (f/d) doit être le plus petit possible. Multiplier ce nombre par 1,4 revient a devoir multiplier le temps de pose par 2. C’est à dire qu’entre une focale fixe ouvrant à f/2.8 et un objectif zoom de kit à f/4 il faudra deux fois plus de temps au zoom pour acquérir la même quantité de lumière. Ici la photo a été prise avec un Meyer Optik Görlitz 300mm f/4. Il s’agit d’une optique vintage à focale fixe qui a le bon goût d’avoir des inconvénients qui la disqualifient pour le reportage animalier et le sport (entièrement manuelle, 2kg500) mais qui ne posent pas de problème pour l’astrophoto, ce qui permet d’avoir un prix contenu. D’autre part étant à la base destinée au moyen-format (pellicule de 55x70mm) nous auront une illumination homogène du capteur APS-C (15.7×23.6mm) donc très peu de vignettage et normalement peu de coma car seul le centre de l’image produite est utilisé.

Ensuite vient la monture, son rôle est d’assurer l’alignement de l’appareil photo avec l’objet. Pour cela il suffit d’aligner l’axe de rotation de la monture avec l’axe de rotation de la terre. (ce qui se fait au moyen du viseur polaire). Il faut faire attention à ce que le poids de l’objectif et du boîtier ne dépassent pas la capacité de la monture. Celle ci doit être installée sur un trépied robuste afin de ne pas bouger avec le vent ou le chat qui se frotte contre lui. La monture utilisée ici est un peu particulière car il s’agit d’une LX-3. Contrairement à ses cousines qui sont activées par un moteur électrique, ici c’est un ressort et une minuterie qui meuvent l’appareil photo. Il y a beaucoup a dire sur les avantages et les inconvénients de ce système et cela fera l’objet d’un autre billet.

N’oublions pas un intervalometre, une carte SD vierge de bonne capacité et une batterie chargée pour l’APN et on est fin prêts pour la prise de vue !

Le boîtier, l’objectif et la monture

*Cependant tout les boîtiers ne se valent pas et certains sont plus appropriés à l’astrophoto que d’autre notamment si ils sont défiltrables ou si ils ont un faible tirage mécanique (mirrorless).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s